• -

Le foot amateur fait son Euro

Category : Le club

Le foot amateur faisait son Euro à Mont Louis ce week-end du 18 et 19 juin. 24 équipes engagées venant de toute la France (une équipe de la réunion, une équipe d’Italie et une équipe d’Allemagne). Vous trouverez sur ce lien tous les clubs qui ont participé à cet Euro.

C’est notre 3ème participation à ce tournoi. Cette année, nous représentions la Roumanie avec les U13 CR. Ils étaient dirigés par Daniel RAVAUDET et Cyril LEPETIT qui ont remplacé Anthony GOULEAU pour cet événement et toujours accompagnée par ses fidèles dirigeants Delphine et Fred PIALAT et les parents des U13.

Nous terminons 1er de la poule samedi après-midi en effectuant 3 matchs .

Dimanche, nous déroulons les huitièmes, quarts et demie….. sans encaisser un but tout au long du tournoi.

Nous sommes donc qualifiés pour la finale contre le club CHAMBRAY-LES-TOURS qui représente le Portugal sur le score de 0-0. Encore une fois la finale va se jouer aux pénaltys (un remake de la coupe du monde en 2014).

Et nous gagnons aux pénaltys 3-2 !!!

Le FCRM a été beaucoup récompensé, une immense fierté pour les éducateurs et dirigeants. Cette équipe a eu un comportement remarquable, respectueux et fut impliqué dès le départ de Rueil Malmaison samedi matin, elle avait un seul objectif revenir avec la victoire.

Récompenses :

– MEILLEUR PROJET PÉDAGOGIQUE effectué par les dirigeants Delphine, Fred et Allan
– Victoire au quizz sur la culture générale de l’euro et de l’euro foot : un travail de toute l’équipe joueurs ,coachs et dirigeants
– Meilleur joueur du tournoi AMOKRANE MATHIS

Pour la 3ème année consécutive, nous repartons avec la victoire.

Au nom du club, nous sommes très fiers de cette belle équipe, qui a vécu une très belle saison et qui l’a finit de la meilleure des façon en remportant le championnat d’Europe amateur. Félicitation aux coachs, aux dirigeants et aux parents qui ont accompagné les joueurs durant ce weekend.

Fred et Delphine PIALAT

 

Article paru sur la nouvelle république : CLIQUEZ ICI

Le club parisien a fait coup double (2014-2016) en dominant Chambray aux tirs au but. Un tournoi très fair-play où la culture n’a pas été oubliée.

La joie de la Roumanie (Rueil-Malmaison)

L’histoire retiendra que Rueil-Malmaison qui jouait sous les couleurs de la Roumanie adore Montlouis. Il avait gagné aux tirs au but « Le foot amateur fait son mondial » en 2014. Il a récidivé dimanche, toujours aux tirs au but, pour le « foot amateur fait son euro », un an après avoir remporté le tournoi de l’Avenir, toujours à Montlouis.

L’histoire retiendra encore que l’organisation montlouisienne a été à la fois parfaite, bon enfant, bénéficiant des rayons du soleil durant deux jours. L’état de grâce, sans doute.

Du sport et du social

C’est en voyant ce genre de tournoi, en s’immergeant dedans qu’on est convaincu que les dirigeants et les éducateurs du football font œuvre utile en encadrant cette jeunesse, que les hommes politiques sont avisés de les aider également. Car on n’est plus dans le sport, mais le social… La phrase à la mode est, cette fois, appropriée : « Ça crée du lien ! »
Et puis, ce genre de tournoi est une machine à souvenirs. Dans dix, quinze ou vingt ans, tous ces «  ados  » se souviendront qu’ils ont disputé un tournoi original à Montlouis, que Val de Vienne portait les couleurs de l’Albanie, que Saint-Denis de la Réunion celles de la Suède, que Chinon portait les couleurs de l’Espagne, que l’AC Portugal représentait de manière originale la Pologne, etc.
Dans leur armoire, ils auront sans doute gardé leur tenue de ce week-end de juin 2016 (maillots, shorts et bas) aux couleurs du pays qu’ils ont représenté.
Dans dix, quinze ou vingt ans, Rueil-Malmaison (Roumanie) et Chambray (Portugal) auront un souvenir plus net, plus précis car ils ont disputé la finale 2016. Une finale qui aurait dû tomber dans l’escarcelle de Chambray qui se créa les meilleures occasions, mais qui buta sur l’excellent gardien, Mateo Luis Dos Santos. Belle équipe équipe chambraisienne drivée par Beanjamin Perroux, avec des joueurs de qualité dont certains ont le potentiel pour aller faire leur formation dans les clubs professionnels.
Mais Rueil n’est pas en reste. On pense à ce «  petit  » Mathis Amokrane qui respire incroyablement le football. Finalement, l’équipe parisienne l’emporta sur un coup de dès, les tirs au but. Mateo Luis Dos Santos en stoppa deux contre un détourné par l’excellent (aussi) gardien de Chambray.
On est tenté de dire qu’il n’y avait pas un vainqueur et un vaincu, mais tous des vainqueurs qui se sont amusés au football, mais aussi à répondre à un quiz, à jouer à un tournoi vidéo, à la lecture de livres de sports.
Le tournoi montlouisien, c’est la tête et les jambes.